Accueil » Loi pour la trottinette electrique 2019

Loi pour la trottinette electrique 2019

by Thomas BONNARD
1 comment
Loi-et-reglementation-sur-les-trottinettes-electriques
Temps de lecture : 4 minutes
5
(3)

En France, le nombre d’utilisateurs de trottinette augmente de mois en mois. Une loi pour la trottinette electrique doit nécessairement voir le jour. Pour rappel, en 2018, il s’en est vendu 232 749 exemplaires. Ce chiffre a connu une hausse de 129% en 1 an. On les appelle aussi les EDPM (engins de personnel motorisés).

Quels moyens de transport sont classés parmis les EDPM ?

Quels moyens de transport sont classés parmis les EDPMUn engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) regroupe des engins tels que les trottinettes électriques, les gyropodes, les monoroues ou les hoverboards. Ils nous apportent de nouvelles solutions pour se déplacer au quotidien. Ils sont à la fois économiques, écologiques et ils font gagner énormément de temps sur des déplacements urbains au quotidien.

Pourquoi avoir créé des lois sur les trottinettes électroniques ?

Ils sont de plus en plus présents depuis près de deux ans, créant une véritable anarchie, au sein des grandes villes.Ces nouveaux engins type ecolo se sont multipliés au sein de nos villes créant des accidents parfois tragiques, sans parler du chaos sur les trottoirs Parisiens.

Les accidents liés à la trottinette électronique

accident trottinette electriqueRappelez vous, le 20 octobre dernier à bordeaux, un couple sur un trottinette se s’est fait percuter par une voiture. Verdict ? un mort et un blessé. Début 2019, à Levallois Perret en région parisienne un octogénaire a été tué renversé par une trottinette.Sur Paris, un jeune à trottinette électrique a été renversé par une camionnette. Celle-ci a ensuite pris la fuite laissant pour mort le jeune homme.Les faits divers dans le même genre ont envahis nos journaux, créant une véritable angoisse pour beaucoup d’entre nous. En effet, ces nombreux accidents ont entrainé une certaine antipathie envers les trotteurs.trottinette electrique trottoirLes trottinettes lancées à vive allure sur les trottoirs ont obligé les habitants à être attentif dès leur sortie d’immeuble. Les poussettes sont souvent amenées à effectuer un parcours du combattant. La place sur les trottoirs est désormais étroite. Beaucoup d’utilisateurs de trottinettes en location, les laissent trainer de manière anarchique sur les trottoirs.Bref, beaucoup d’habitants de grande ville attendent depuis plusieurs mois la mise en place d’une réglementation plus stricte, face à ce nouveau phénomène.Le gouvernement avait annoncé vouloir réglementer ce nouveau parc de véhicules depuis maintenant plusieurs mois.Voilà cela est chose faite ! Elles rentrent désormais dans le code de la route. Le secrétariat aux transports a donc publié un décret au journal officiel le 25 octobre 2019, afin de faire rentrer ces engins dans un cadre légal.A Paris comme dans de nombreuses grandes villes françaises, les mairies ont décidés de sévir contre ce désordre.

La Loi pour la trottinette electrique 2019 ?

reglementation-trottinette-electrique
  • En agglomération, les conducteurs d’engins de déplacement personnel motorisés doivent circuler sur les bandes ou pistes cyclables. Lorsque la chaussée est bordée de chaque côté par une piste cyclable, ils doivent emprunter celle ouverte à droite de la route, dans le sens de la circulation.
  •  Lors de la circulation de nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur d’un engin de déplacement personnel motorisé doit porter, soit un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation, soit un équipement rétro-réfléchissant
  • Etre assuré, soit en adaptant son contrat de responsabilité civile (celle de votre contrat habitation par exemple), soit en choisissant un contrat spécifique
  • Porter sur lui un dispositif d’éclairage complémentaire non éblouissant et non clignotant
  • Le port du casque et de gants sont désormais obligatoires afin de protéger l’utilisateur en cas de chutes ou d’accrochages.
  • L’interdiction de circuler sur les trottoirs est enfin mise en application. Une amende forfaitaire de 135 euros est dorénavant distribuée aux contrevenants.
  • Comme pour les véhicules, l’utilisation du téléphone portable et des écouteurs tout en conduisant l’engin est bannie. En cas de non respect, il en coûtera 135 euros d’amende. Même tarif pour la conduite sous l’emprise d’alcool ou de drogues.
  • La trottinette n’est pas un engin de déplacement collectif. L’interdiction d’être à deux sur ces engins est actée. Cela vous vaudra maintenant 35 euros d’amende.
  • Circuler, de jour comme de nuit, avec les feux de position de son engin allumés
  • Les loueurs de trottinettes ont donc décidé de répercuter ces frais. Une première sanction de 59euros pour la mise en fourrière, sans compter les 35 euros d’amende pour le stationnement gênant.
  • Les loueurs de trottinettes ont donc décidé de répercuter ces frais. Une première sanction de 59euros pour la mise en fourrière, sans compter les 35 euros d’amende pour le stationnement gênant.
  • Une limite d’âge pour la conduite de ces engins a été mise en application. Il faut avoir plus de 12 ans pour les conduire. En cas de flagrant délit, une amende de 35 euros est appliquée.
  • La vitesse maximum est actuellement de 25km/h. A savoir, certains modèles de ces bolides peuvent monter jusqu’à 80km/h. Les loueurs ont l’obligation de brider leurs appareils. En cas de non respect de cette réglementation, le tarif est de 135 euros d’amende .
les-trottinettes-electriques-dans-le-code-de-la-route-qu-est-ce-que-ca-changeÀ savoir : À partir du 1er juillet 2020, les EDP (non motorisés) devront également être équipés de feux avant et arrière, de dispositifs rétro-réfléchissants, de frein et d’un avertisseur sonore.

Quel avenir pour ces EDPM ?

Pour certains, il s’agit d’une nouvelle manière d’obliger le contribuable à mettre la main au portefeuille et pour d’autres, un cadre réglementaire pour des véhicules tout aussi dangereux que pratiques.Il est sans rappeler que nous pensons tous à notre empreinte carbone sur la planète. Cependant nous n’avons pas le recul nécessaire pour savoir si ces engins sont réellement écologiques. Il faut prendre en compte toutes les étapes de vie de ce type de produit. Sur la phase de production, il y a l’énergie consommée pour extraire les matières premières, les transformer et les assembler. Pour la production de l’énergie, si elle est de type renouvelable ou décarbonnée, l’impact sera alors faible. Toutes ces données sont à prendre en compte et à ce jour, très peu d’études ont été menées sur ce sujet.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Related Posts

1 comment

Pascal Diverchy 12 Nov 2019 - 21 h 23 min

il est vraiment important que les choses ( EDPM ) soit réglementées , il y a trop d’accident et d’incivilités de la part de certains utilisateurs , plus cela sera réglementés plus notre avenir sera sûre, les sanctions n’ont pour but que de dissuader les contrevenants , il est temps que cette nouvelle réglementation entre en vigueur !!

Reply

Leave a Comment